332, Chemin Industriel, Unité 3 Gatineau, QC J8R 3N9 | T : (819) 643-2391 | info@vitreriedelavallee.com Google+LinkedInLinkedInLinkedIn instagraminstagram

Comment prévenir et lutter contre la condensation?

condensation

Comment prévenir la condensation?

Parce que tout le monde le sait: vaut mieux prévenir que guérir! Notre conseil pour lutter contre la condensation: Agissez dès la conception de votre habitation. Il y a effectivement deux moyens efficaces de lutter contre la condensation: augmenter la température des surfaces les plus froides de la maison et diminuer le taux d’humidité relative de l’air, à l’aide d’un système de déshumidification.

Pour augmenter la température des surfaces les plus froides de la maison, il faut bien isoler les éléments de l’enveloppe, et les concevoir de manière à s’assurer que l’humidité qui peut s’y former s’évacue de façon adéquate.
Pour les portes et fenêtres, choisissez les plus performantes : elles seront plus efficaces pour vous isoler du froid, et leur surface vitrée intérieure sera plus chaude, et donc moins susceptible de créer de la condensation.

Assurez-vous que votre bâtiment est bien étanche à l’air pour éviter que l’air intérieur qui s’échappe par les interstices de votre enveloppe ne se condense et coule dans votre mur.

Pour maintenir un taux d’humidité optimal dans votre maison, optez pour une ventilation efficace qui assurera un renouvellement adéquat de l’air intérieur et évacuera l’humidité des zones où les activités quotidiennes en créent le plus telles que la cuisine et la salle de bains.

Comment lutter contre la condensation?

Il est possible que les moyens évoqués précédemment ne soient pas suffisants, ou bien que vous habitiez dans une maison existante qui comporte des défauts de conception. Heureusement, il est possible d’agir! Vous pouvez d’abord acheter un hygromètre et vous assurer que le taux d’humidité intérieure ne dépasse pas les 50%. Pour cela, il est utile de limiter et encadrer les activités qui créent beaucoup d’humidité :

- Limitez la durée de vos douches

- Faites bon usage de vos ventilateurs d’extraction dans la cuisine et la salle de bain

- Évacuer votre sécheuse à l’extérieur de la maison

- Ne pas oublier le couvercle sur vos casseroles pour limiter l’évaporation

Si malgré cela le taux d’humidité reste élevé, ce n’est pas forcément nécessaire d’acheter un déshumidificateur qui vous sera surtout utile en été. L’hiver, il suffit de laisser l’air extérieur entrer chez soi, car celui-ci en se réchauffant va perdre une partie de son humidité relative. Cela se fait idéalement à l’aide d’un ventilateur récupérateur de chaleur qui permet d’avoir un approvisionnement constant en air extérieur tout en limitant les pertes de chaleur. Dans les vieux bâtiments il est rare d’avoir ce type de système, vous pouvez donc simplement aérer la pièce jusqu’à ce que le degré hygrométrique ait suffisamment baissé. Cela se fait bien sûr au détriment de l’efficacité énergétique : cette solution doit être votre dernier recours! Préférez les journées plus chaudes et ensoleillées pour aérer.

Le truc pour les vieilles fenêtres coulissantes à double-vitrage : entrouvrez minimalement le panneau extérieur pour permettre à l’humidité excédentaire de s’évacuer entre les deux vitres, tout en laissant le moins de chaleur possible s’échapper…

Leave a Reply