332, Chemin Industriel, Unité 3 Gatineau, QC J8R 3N9 | T : (819) 643-2391 | info@vitreriedelavallee.com Google+LinkedInLinkedInLinkedIn instagraminstagram

Posts Categorized: Nettoyage

Comment prévenir et lutter contre la condensation?

No Comments
condensation

Comment prévenir la condensation?

Parce que tout le monde le sait: vaut mieux prévenir que guérir! Notre conseil pour lutter contre la condensation: Agissez dès la conception de votre habitation. Il y a effectivement deux moyens efficaces de lutter contre la condensation: augmenter la température des surfaces les plus froides de la maison et diminuer le taux d’humidité relative de l’air, à l’aide d’un système de déshumidification.

Pour augmenter la température des surfaces les plus froides de la maison, il faut bien isoler les éléments de l’enveloppe, et les concevoir de manière à s’assurer que l’humidité qui peut s’y former s’évacue de façon adéquate.
Pour les portes et fenêtres, choisissez les plus performantes : elles seront plus efficaces pour vous isoler du froid, et leur surface vitrée intérieure sera plus chaude, et donc moins susceptible de créer de la condensation.

Assurez-vous que votre bâtiment est bien étanche à l’air pour éviter que l’air intérieur qui s’échappe par les interstices de votre enveloppe ne se condense et coule dans votre mur.

Pour maintenir un taux d’humidité optimal dans votre maison, optez pour une ventilation efficace qui assurera un renouvellement adéquat de l’air intérieur et évacuera l’humidité des zones où les activités quotidiennes en créent le plus telles que la cuisine et la salle de bains.

Comment lutter contre la condensation?

Il est possible que les moyens évoqués précédemment ne soient pas suffisants, ou bien que vous habitiez dans une maison existante qui comporte des défauts de conception. Heureusement, il est possible d’agir! Vous pouvez d’abord acheter un hygromètre et vous assurer que le taux d’humidité intérieure ne dépasse pas les 50%. Pour cela, il est utile de limiter et encadrer les activités qui créent beaucoup d’humidité :

- Limitez la durée de vos douches

- Faites bon usage de vos ventilateurs d’extraction dans la cuisine et la salle de bain

- Évacuer votre sécheuse à l’extérieur de la maison

- Ne pas oublier le couvercle sur vos casseroles pour limiter l’évaporation

Si malgré cela le taux d’humidité reste élevé, ce n’est pas forcément nécessaire d’acheter un déshumidificateur qui vous sera surtout utile en été. L’hiver, il suffit de laisser l’air extérieur entrer chez soi, car celui-ci en se réchauffant va perdre une partie de son humidité relative. Cela se fait idéalement à l’aide d’un ventilateur récupérateur de chaleur qui permet d’avoir un approvisionnement constant en air extérieur tout en limitant les pertes de chaleur. Dans les vieux bâtiments il est rare d’avoir ce type de système, vous pouvez donc simplement aérer la pièce jusqu’à ce que le degré hygrométrique ait suffisamment baissé. Cela se fait bien sûr au détriment de l’efficacité énergétique : cette solution doit être votre dernier recours! Préférez les journées plus chaudes et ensoleillées pour aérer.

Le truc pour les vieilles fenêtres coulissantes à double-vitrage : entrouvrez minimalement le panneau extérieur pour permettre à l’humidité excédentaire de s’évacuer entre les deux vitres, tout en laissant le moins de chaleur possible s’échapper…

Préparez votre maison pour l’hiver

No Comments
Capture

Ce n’est plus un secret pour personne, l’hiver et le temps froid sont à nos portes. Il faut donc s’assurer d’être prêt pour la saison froide. Votre maison doit elle aussi être prête pour vous assurer confort et chaleur pendant l’hiver. Cette préparation commence tout d’abord par vos portes et fenêtres, car ils représentent la plus grande entrée d’air dans votre foyer.

Les fenêtres

Avant de faire quoi que se soit, il faut tout d’abord vérifiez l’étanchéité des fenêtres.

Le calfeutrage est dans quel état? Est-il fissuré, endommagé? S’il est dans un mauvais état il est important de le retirer à l’aide d’un outil spécialement conçu à cet effet.

Il faut ensuite nettoyer la surface à l’aide d’un grattoir ou d’un diluant à peinture. Au besoin, vous pouvez utiliser des produits plus puissants en prenant toutefois garde d’endommager le cadre de fenêtre. Si vous avez des doutes concernant la méthode à employer, vous pouvez contacter l’un de nos spécialistes, qui pourra vous guider et vous renseigner sur les outils et matériaux à utiliser.

Truc : pour frotter le rebord, un bâton pour mélanger la peinture, taillé en biseau, est particulièrement efficace. Au besoin, vous pourrez le retailler s’il s’use.
Scellez la fenêtre avec un calfeutrant flexible, qui s’enlève bien quand vient le temps de le changer.

Les portes

De la même façon que vous l’avez fait avec vos fenêtres, vérifiez les contours des portes. Encore une fois, si le calfeutrant est endommagé, il doit être retiré et remplacé.

Les infiltrations d’eau sous le seuil des portes sont aussi fréquentes. Il est donc important de vérifier que vous cette situation ne s’applique pas à vous et votre foyer.

Si vous êtes malheureusement aux prises avec ce problème, vous devez vérifier si ce dernier se termine sous la boîte de porte préfabriquée. Si c’est le cas, coupez le seuil, au centre, avec une scie alternative. Retirez délicatement les deux parties. Nettoyez toutes les saletés. Enlevez et remplacez le bois endommagé par l’eau.

Coupez votre nouveau seuil en vous assurant qu’il s’ajuste bien au bas de la boîte de porte. Installez le boudin d’isolation, puis placez le seuil. Pour l’ajuster, utilisez des bardeaux de cèdre étroits et fixez le seuil solidement. Comblez tous les vides à l’aide d’uréthane spécialement conçu pour les portes et les fenêtres. Ce dernier prend moins d’expansion. Puis, scellez le tout avec un calfeutrant flexible.

Les 5 meilleurs trucs maison pour nettoyer les vitres

No Comments
washing windows

Avec le printemps qui s’est pointé le nez, on doit penser au grand ménage du printemps. Qui dit ménage du printemps, dit aussi lavage des fenêtres. Cette tâche représente une immense corvée pour certains. Par contre, il faut savoir que des fenêtres sans marque de chiffon, c’est possible.

Maintenant, savez-vous qu’il est possible de nettoyer les vitres de votre maison avec des solutions naturelles et économiques! Adieu les produits chimiques, bonjour les recettes maison! Découvrez les 5 meilleurs trucs pour faciliter le nettoyage des fenêtres.

1. Le bicarbonate de calcium

Diluez un demi-verre de paillettes de savon dans un verre d’eau bouillante. Ajoutez-y 250 g de bicarbonate de calcium. Appliquez votre mélange à l’aide d’un chiffon, puis frottez vos vitres. Pour finir, vous pouvez lustrer avec une peau de chamois.

2. Le vinaigre blanc

Pour un vaporisateur de 1 litre : Mélangez 750 ml d’eau tiède avec 250 ml de vinaigre blanc. Ce nettoyant naturel sera parfait pour nettoyer vos vitres. De plus, l’odeur du vinaigre blanc repoussera les araignées et les mouches de votre maison !

3. Le papier journal

Dans un vaporisateur, mélangez du jus de citron avec de l’eau chaude. Mettez un papier de journal en boule et imbibez-le de ce mélange, puis frottez vos vitres. Résultat impeccable !

4. Le liquide vaisselle

Il est aussi possible de nettoyer ses vitres avec du liquide vaisselle dilué dans de l’eau chaude et un peu de vinaigre blanc. Terminez le nettoyage en rinçant vos vitres à l’eau claire.

5. La glycérine

Pour éliminer et empêcher la formation de buée sur les vitres, versez quelques gouttes de glycérine sur un vieux collant en nylon puis frottez les vitres. Grâce à cette astuce, la poussière ne se fixera pas sur les vitres et la buée non plus !

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous mettre à l’action!